Skol'Art 33

"Être accompagnant"

"Être accompagnant"
L'art du jonglage : point trop n'en faut !


Être art-thérapeute, c’est avant tout Être accompagnant.

A une époque où fleurissent tous les jours de nouveaux outils technologiques, pédagogiques, thérapeutiques, il est bon de rappeler que la qualité d’Être de l'accompagnant ne repose pas sur l’accumulation de ses savoirs, outils, techniques et savoirs faire.

Imaginez que l’accompagnant en question soit un jongleur.

Imaginez qu’il ajoute tous les jours une balle à son jeu.

Assurément, cette boulimie lui fera perdre un jour ce qu’il avait de plus précieux, la seule chose qu'il aurait dû s'échiner à performer : le silence intérieur et le centrage indispensables à l’exercice de son art.

Il en va de même avec les savoirs, outils et techniques thérapeutiques qui, accumulés sans discrimination, ne font que gonfler la bibliothèque mentale et accroître le manque de confiance en soi, d’appui sur soi.

Un jongleur sans balles peut jongler avec des pommes de pin qui se trouvent à ses pieds ou avec tout autre objet glané, mais une multitude de balles ne suffira pas à conférer au jongleur l’art d’Être tout en faisant.

Véronique ASVISIO
Qui suis-je ?

Tous droits réservés.
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation expresse de l'auteur.

Haut de page