Skol'Art 33

« Objets créés, avez-vous donc une âme ? »

« Objets créés, avez-vous donc une âme ? »
De l'art-thérapie à l’art de la Maïeutique
Maïeutique : art d'accoucher l'âme, l'Esprit


Objets créés,
Tangibles ou éphémères,
Pétris de matières, de mots et de couleurs,
Epris de colère, de maux ou de douceur,
Avez-vous donc une âme ? »


L'art-thérapie encourage l’émergence d’une expression spontanée, vivante, brute, sans filtre ni préoccupation technique ou esthétique.

Mais être simple n’est, paradoxalement, pas si simple, et nécessite un cheminement intérieur long, lent et complexe.

Laisser le souffle de l’élan créateur me traverser sans que le mental, la morale, les jugements, les inhibitions, ou tout simplement autrui, ne s’en mêlent : quel défi !

Apprendre à créer pour Moi, pour Soi, depuis un lieu intime qui autorise ce qui pousse à l’intérieur à se montrer, à se révéler sans fard, à me surprendre, à me déranger, à me questionner, voilà qui n’est pas habituel pour l’égo occidental plus attaché à ce qui se montre qu’à ce qui se vit intérieurement.

Pourtant, c’est ainsi que, l’art de rien, je peux me laisser inspirer par ce qui me traverse et inventer librement de multiples rituels créatifs, intimes, subjectifs, autonomes, transformateurs.

- « L’enfance de l’art ? »
    Oui ! Non ! Peut-être !
Plutôt l’art de l’enfance

La question est :

« Comment passer d’un objet intérieur qui me consume, qui me tourmente, m’alourdit, m’attriste, me hante, m'obsède, m’excite, me révolte, à un objet extérieur saisissable, concret - qu'on crée ?

Et cet Objet créé, auquel je peux désormais faire face, que me dit-il ?
Que me veut-il ?
Comment dialoguer avec lui ?
Comment comprendre sa langue silencieuse empreinte de mes sens, de Sens ?

- « Objet créé, qu’enformes-tu de moi ? »

Assurément, cet Objet créé ne me reflète pas dans ma totalité.
Cependant, ne se pose-t-il pas comme un lambeau-témoin d’une partie de moi ?
Coquin qui s’en dédit !

- « Objet créé, as-tu donc une âme ? »
- « Oui, bien sûr mon Créateur ! »

Tel est l’Art majeur, s’il en est un : savoir Être et faire avec ses objets, avec soi-même, au gré d’une maïeutique* constante et progressive qui nous fait glisser, l’air de rien, de la dépendance à l’autonomie créative, de l’absence de Sens à la Joie d’Être et de se créer.

Acquérir la Conscience des Objets intérieurs qui nous animent, qui nous traversent, qui nous tiennent sous leur joug, accepter de s’en détacher et de les mettre au monde par un processus créatif choisi, leur faire face et dialoguer avec eux dans le cadre d’une Neutralité bienveillante, leur faire un sort le moment venu et affirmer ainsi notre pouvoir transformateur, tel est l’enjeu de de la maïeutique* créative selon SkoL’Art.

Véronique Asvisio
Formatrice en art-thérapie à SkoL'Art33
Qui suis-je ?


Tous droits réservés. Reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation de l’auteur.
Haut de page